Back

Traductions et outils pédagogiques pour les familles non-francophones pendant le confinement

Information, entraide, ressources pédagogiques, accompagnement au télétravail, lutte contre l’isolement… Depuis le début du confinement, nombreuses sont les structures à travailler pour répondre au mieux aux enjeux soulevés par le contexte particulier. Qu’elles mènent des actions spéciales ou intensifient leur activité habituelle, Impact(s) s’associe à Bleu Blanc Zèbre pour donner la parole à ces associations, ces entreprises, ces collectifs citoyens…

Depuis dix ans, Dulala lutte contre les discriminations liées aux langues, en créant des outils pédagogiques pour les enfants et des formations à destination des professionnel.le.s de l’éducation et de la petite enfance. Actuellement, l’association multiplie les initiatives, notamment pour traduire les informations officielles et faciliter l’éducation à distance de ceux dont le français n’est pas la langue maternelle.

Pouvez-vous décrire en quelques mots l’action que vous menez pendant cette situation exceptionnelle ?

Nous travaillons sur les enjeux liés à la diversité des langues et des cultures. Dans le contexte actuel du coronavirus, le risque est de voir les inégalités et la fracture sociale se creuser. Certaines personnes ne parlent pas ou ne lisent pas le français, d’autres ne savent pas lire du tout. D’autres vivent à la rue. Ces personnes sont donc plus vulnérables face à des mesures de confinement qu’elles ne comprennent pas toujours. Plusieurs associations (BAAM, Paris-Luttes.info, IAATA, Miroirs de femmes…) ont appelé leur communauté à traduire les attestations de déplacement en un maximum de langues. Le site traducmed.fr propose des affiches expliquant le coronavirus et les gestes barrières. A Dulala, en tant qu’acteur du plurilinguisme, nous relayons ces documents à nos communautés.

Par ailleurs, lors du confinement, les inégalités d’accès à l’école se creusent, notamment pour les familles dont le français n’est pas la langue première. Nous avons donc décidé de lancer de manière anticipée une version bêta de Lexilala. Il s’agit d’une plateforme collaborative que nous avons créée en partenariat avec la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves de Montreuil, Fable-Lab et Dix Milliards Humains, qui vise à faciliter la communication entre les acteurs éducatifs et les familles, grâce à des mots illustrés et traduits en plusieurs langues, téléchargeables gratuitement.

Concrètement, comment cela fonctionne-t-il ?

Concrètement, pour télécharger les attestations de déplacement traduites en plusieurs langues, il suffit de se rendre sur cette page. Cliquez sur la langue souhaitée et l’attestation traduite apparaîtra sur votre écran.

Concernant Lexilala, près de 200 mots du vocabulaire de l’école seront à disposition sur le site www.lexilala.org. Chaque mot est illustré et traduit dans au moins 11 langues. Chaque enseignant peut télécharger une carte image de son choix et l’envoyer à des parents pour faire passer un message. Soit par mail actuellement, soit dans le carnet de liaison ou sur le tableau d’affichage de l’école une fois la situation revenue à la normale.

Par exemple, si une fois que l’école aura repris, un cas de coronavirus est signalé dans une école, les enseignants peuvent coller la carte image “coronavirus” sur le tableau d’affichage et dans les carnets de liaison des enfants. De même, si une école a besoin de volontaires pour accompagner les enfants en sortie scolaire, l’enseignant.e peut utiliser la carte image “pouvez vous nous accompagner” avec ses traductions.

Un bon moyen de faire passer des messages importants à tous et toutes, en intégrant pleinement les parents dans la communauté éducative quelle que soit leur langue, pour ainsi ouvrir l’école sur des langues parlées en France par de nombreuses familles.

Est-ce une initiative lancée spécialement, ou cela fait-il partie de vos activités habituelles ? Quel impact avez-vous mesuré depuis le début de la crise ?

Les traductions d’attestations de sortie ont évidemment été créées à cause du confinement. En revanche, Lexilala est un projet de plus long terme dont nous avons décidé d’avancer le lancement au vu des difficultés de communication entre l’école et les parents dans ce contexte.

Impact(s) est un média lent et indépendant dédié au journalisme de solution.

Vous pouvez lire notre manifeste, et trouver ici quelques informations sur le contenu de l’abonnement, disponible à prix libre et sans aucun engagement. S’il vous reste des questions, vous trouverez peut-être la réponse dans notre FAQ.

*** Jusqu’à la fin du confinement, vous pouvez découvrir tous les contenus gratuitement grâce au code “decouverte” à entrer lors de votre abonnement. Votre première mensualité ne sera pas prélevée, et pouvez la modifier ou la résilier à tout moment.